commun-blason5

De Monfaucon en Berry
à
Villequiers

canton-declaration
1789 Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Le premier maire de Notre-Dame de Berry Villequier

Le premier registre "pour inscrire les délibération et actes concernant la municipalité de Notre-Dame de Berry Villequier" est ouvert le 14 février 1790. Cette première municipalité élue est composée du maire, de cinq officiers municipaux et de douze notables. En juillet est formée la garde nationale composée de trente volontaires commandés par un capitaine et un lieutenant.

La loi de septembre 1790 impose de regrouper les cantons de Baugy (Gron, Farges et Villabon), Bengy (Laverdines , Avord) et de Villequiers (Berry, Chassy, Saligny et La Faye). Aussitôt Villequiers demande à devenir le chef-lieu de l'ensemble ainsi formé puisque c'est depuis longtemps le siège de la justice, Baugy riposte en faisant valoir ses neuf foires annuelles, son marché à blé et sa position centrale. Baugy se voit préférer Villequiers qui sera, pendant dix ans, chef-lieu de canton.

Le curé Maubert de la paroisse refuse de prêter le serment civique et en fin 1791 est remplacé par sieur François Desrois. Cette annnée voit encore la taxation du pain, des boeufs et des moutons.

Chute de la monarchie

1792, chute de la monarchie proclamation de la république. 1793 la France est envahie, Villequiers devra désigner onze "soldats nationaux" parmi les 75 hommes valides, les chevaux sont réquisitionnés ; la ville de Bourges réclame des envois de blé pour "ses besoins urgents". Une fête de la "réunion républicaine du 10 août" se déroule place Maubert avec "plantation d'un arbre chenu et de six ormeaux, la place sera désormais appelée place de la liberté".

L'église deviendra "Temple de la raison", deux cloches seront fondues afin de faire des canons.

canton-execlouisxvi
1793 Exécution de louis XVI
commun-clefg commun-clefh commun-clefd