commun-blason5
commun-nom


Expression libre !

Vous avez aimé, vous avez détesté ...un livre, un film, une pièce de théatre, un concert, un évènement sportif... peu importe !

Venez partager vos coups de coeur ou vos coups de gueule avec nous!

Vous souhaitez réagir à l'actualité ... : ! Ecrivez-nous !

Conditions d'utilisation

Cette page est soumise à modération :

Vous pouvez être en désaccord avec les autres intervenants, mais restez toujours courtois, tolérant, respectueux, responsable : préférez les arguments de fond aux invectives, afin de maintenir dans cet espace de libre expression une ambiance de convivialité et de tolérance.

En nous adressant votre texte ou vos photos, vous acceptez implicitement que ce texte ou ces photos soient, en partie ou totalement publiés sur ce site.

Une orthographe et une mise en forme soignées facilitent la mise en page et la lecture.

Votre nom-prénom sera utilisé sur le site. Si vous ne le souhaitez pas, merci de nous le signaler et seul votre pseudo ou vos initiales seront indiqués.

Déposez vos contributions à la mairie, par courrier ou par courriel de préférence : Déposez vos contributions !

Les propos et photos contraires aux bonnes moeurs ou à la loi sont proscrits et ne seront pas publiés ; Ceci comprend les documents à caractère injurieux, raciste, sexiste ou sexuel. Peuvent ainsi être refusés (liste non exhaustive) :

  •  Tout propos à caractère diffamatoire, raciste ou injurieux et toute incitation à la haine ou à la violence à caractère raciste, xénophobe, homophobe ou révisionniste ;
  •  Tout message ou contenu insultant, agressif, méprisant, péremptoire ou vulgaire, constitutif de harcèlement ou prenant à partie un ou plusieurs intervenants ;
  •  Tout message ou contenu à caractère diffamatoire ou dénigrant envers une personne ou une société ;
  •  Tout message, contenu ou image offensant ou susceptible d’être perçu comme tel ;
  •  Tout message ou contenu contraire aux droits d’auteur, au droit applicable aux bases de données, au droit à l’image et au respect de la vie privée, ou qui enfreindrait toute autre disposition législative ou réglementaire en vigueur ;
  •  Toute attaque personnelle à l’égard des autres intervenants, de femmes et d’hommes publics ;
  •  Toute divulgation de données personnelles permettant l’identification de tiers, telle que l’adresse postale ou électronique, le numéro de téléphone ;
  •  Les commentaires à caractère publicitaire ou commercial, les petites annonces ou les messages contenant des coordonnées privées (adresse postal, mail, téléphone) ;
  •  Les liens renvoyant vers des sites extérieurs à fins commerciales ;
  •  Les contributions en « langage SMS » et en majuscules ;
  •  Les copier/coller d’argumentaires tout faits ;
  •  Les informations non vérifiées et les rumeurs ;
  •  Les commentaires des « trolls » qui persistent à semer la zizanie entre les intervenants.
  •  D’une manière générale, toute contribution contraire à l’ordre public et aux bonnes mœurs.
  •  Les remarques ou les commentaires sur la modération peuvent être effectués ici : modération

Signaler un abus
Si vous constatez la présence d’un message abusif, illégal ou contraire à l’esprit de cette page, n'hésitez pas à nous le signaler : Signaler un abus

Responsabilité
Ni la municipalité, ni le webmaster du site www.villequiers.fr ne peuvent garantir l’exactitude ou la pertinence des informations publiées dans cette rubrique. Ces informations mises à disposition des lecteurs le sont uniquement à titre purement informatif et ne sauraient constituer en aucun cas un conseil ou une recommandation engageant la responsabilité de la muinicipalité de quelque manière que ce soit et à quelque titre que ce soit.

Tout commentaire posté par un internaute sur le site de www.villequiers.fr :
-    demeure sous l'entière responsabilité de son auteur qui en assume seul le contenu
-    vaut acceptation tacite des règles énoncées ci-dessus.

Dites-le avec des fleurs !

 

____________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________

_______________________________________________________________________

19 avril 2016 : C’est quoi un pesticide ?

Le Petit Larousse nous apprend que pesticide  « Se dit d'un produit chimique utilisé pour la protection ou le traitement des végétaux. » C’est extrêmement laconique et ça n’engage à rien !
WIKIPEDIA est un peu plus disert sur le sujet : « Un pesticide est une substance chimique utilisée pour lutter contre des organismes considérés comme nuisibles. C'est un terme générique qui rassemble les insecticides, les fongicides, les herbicides, les parasiticides. Ils s'attaquent respectivement aux insectes ravageurs, aux champignons, aux « mauvaises herbes » et aux vers parasites. » C’est un peu plus complet, mais ça n’engage à rien non plus ! Mais la suite de l’article, à découvrir ici https://fr.wikipedia.org/wiki/Pesticide en dit beaucoup plus long !

Mais quand on y réfléchit un peu, c’est quoi, réellement,  un pesticide ? Le pesticide est une substance chimique fabriquée pour être toxique et qui est  libérée volontairement, et très probablement en toute connaissance de cause, en temps de paix, dans notre environnement ! Par définition, un pesticide est créé pour être toxique, sur l’écosystème, à un niveau ou à un autre ! Il n’existe que pour détruire une partie plus ou moins importante de la biodiversité !
Le pesticide est devenu, pendant un temps le produit phytosanitaire, et aujourd’hui  on nous parle de produit de protection des plantes ! Quel merveilleux oxymore, si nous appliquons cette dernière appellation à l’herbicide : voici donc un produit de protection des plantes qui ne sert qu’à détruire toutes les variétés de plantes sauf une !!!!!
En fait, le pesticide, c’est HIROSHIMA appliqué à toute la planète, à faibles doses certes, mais cumulatives et en permanence, jour et nuit ; sans compter l’effet cocktail encore très mal mesuré par les scientifiques ! Si nous persistons dans cette voie, bientôt il n’y aura plus besoin du planning familial, l’industrie agroalimentaire se chargeant de la régulation des naissances ! Si nous persistons dans cette voie, bientôt il n’y aura plus besoin de guerres pour éradiquer le problème de la surpopulation, l’industrie agroalimentaire se chargeant de ce problème aussi !
Voilà ce qu’est le pesticide : C'est un terme générique qui rassemble les insecticides, les fongicides, les herbicides, les parasiticides, les infanticides et les homicides ! C'est un permis planétaire de tuer en toute légalité !

__________________________________________________________________________________________________

Le harcèlement peut prendre autant de formes qu’il existe de vices dans la nature humaine ; Le harcèlement sexuel est le plus connu, il est clairement identifiable et relativement  facile à prouver, grâce aux témoignages des amis et collègues des victimes ; il se déroule sous différentes formes et en différents lieux ; dans la rue, les transports en commun qui facilitent la promiscuité surtout en heures de pointe et au cœur même des entreprises et administrations ; il se traduit par des allusions salaces et par des attouchements plus ou moins appuyés !
Le harcèlement moral est beaucoup plus sournois, car il s’adresse en général à une personne bien ciblée et son entourage ne se rend compte de rien ; au travail, il se traduit le plus souvent par des agressions verbales, voire de simples allusions ou insinuations, juste un peu trop insistantes, selon le degré de perversion de celui qui pratique cette forme de harcèlement, mais toujours de manière intelligemment dosée pour que personne ne remarque le manège, le sourire faux étant de rigueur ; Elles sont souvent accompagnées de surcharge de travail injustifiée ou en-dehors de la zone de compétence de la victime et accompagnée parfois d’un compliment aussi faux que le sourire précité ; celle-ci, toujours soucieuse de bien faire, ne s’en plaindra pas et essayera d’honorer ses nouveaux engagements, alors même qu’elle en faisait déjà beaucoup plus que la moyenne de ses collègues ; cette forme de harcèlement vicieux et sournois ne conduira jamais la victime à la démission, mais par contre, elle peut  mener les plus fragiles à la dépression et jusqu’au suicide !
C’est pourquoi le constat de toute forme de harcèlement  doit  impérativement être dénoncé sous peine d’être taxé de non-assistance à personne en danger !

 

_____________________________________________________________________________

_

 

La mitoyenneté de vie entre ces photos est régie par le RSD du Cher.
Afin d’espérer une vie comme sur la photo du haut,
il faut que le grain de sable (photo du bas) dans la procédure soit retiré.

 

________________________________________________________________________________________

___________________________________________

Cimetière…… « Charlie »

J’irais  faire quoi au cimetière ?
Y'a rien à faire là-bas !
Y'a du vent  des courants d’air,
Mais toi,  Charlie  tu n’es plus là !
Y'a des croix,  y'a  des pierres
Et les prières c’est pas pour moi !
J’irais  faire quoi au cimetière ? 
Charlie, pardonne moi …

T’emmener  des fleurs, à quoi ça sert ?
Puisque tu ne les vois pas !
Moi, le paradis et puis l’enfer,
J’y crois comme au Noël papa !
Et  puis l’âme reste un mystère,
Que l’homme ne connaît toujours pas !
J’irais  faire quoi au cimetière ?
Puisque tu n’es plus là !
Sauf dans mon cœur, sauf dans mon air,
Charlie, pardonne moi…

Moi, ici bas, sur cette terre,
Personne ne vient à moi !
Faut-il attendre qu’on soit derrière ?
Pour y avoir enfin le droit,
d’un peu d’amour, d’un peu de vert,
d’un minuscule je ne sais quoi,
qui fait chanter, qui fait tonnerre !
A l’intérieur, à haute joie !
Faut-il attendre qu’on soit derrière,
Pour aimer ceux qu’on ne voie pas ?

J’irai faire quoi au cimetière ?
Je pleure déjà tout seul chez moi !
Pourtant je t’aime mon frère
Je t’aime, et  l’Amour…. Ça ne s’enterre pas !

Germinal
Bourges 1990
Adaptée à «  Charlie » le 16 Janvier 2015

au Foyer socio Culturel de Villequiers
Lors des vœux municipaux.

____________________________________________________________________________________________________________

Mes coups de gueule dans la presse de février 2015 :

Mes coups de gueule dans la presse de Décembre 2014 :

Mes coups de gueule dans la presse de Septembre 2014 :

 

M

 

 
haut